...pendant que la température et le sol le permettent encore.  Une petite escapade de quelques heures au Mont Saint-Hilaire, à quelques kilomètres de Montréal, nous permet de faire le plein d'air pur et revigorant.

Le Mont Saint-Hilaire, riche en biodiversité, a été désigné réserve de la biosphère en 1978 par l'Unesco et appartient à l'Université McGill depuis 1958.  L'accueil des visiteurs est géré par le Centre de la Nature du Mont-Saint-Hilaire un organisme à but non lucratif de plus de 4000 membres.  Bravo !

En parcourant Internet, j'ai également appris que cette montagne des montérégiennes de la vallée du saint-Laurent est l'une des moins perturbées par l'activité humaine et a conservé son éco-système grâce à ses anciens et actuels propriétaire.  J'y retournerai sûrement pour admirer certaines des 600 espèces de plantes qui y poussent, pour découvrir des arbres vieux de 400 ans ou encore les 800 espèces de papillons qui y trouvent refuge.  On parle même du faucon pélerin qui y a élu domicile et pour lequel on souhaite établir une réserve faunique.  À suivre !

Nous avons choisi le sentier qui mène au "Pain de Sucre", un parcours de 2.6 km avec un dénivelé de 413 mètres.  Le trajet se fait en deux heures, aller-retour, et est suffisamment long pour en apprécier la montée et, entre autres, la splendide vue sur la région avoisinnante au sommet.

Un peu d'histoire

La carte des sentiers

Un excellent article

Un excellent site d'Informations

Nos photos

DSC02720

page

DSC02730

page_2

page_3